La mort n’est rien… je suis seulement dans la pièce à côté

La mort n’est rien : je suis seulement

dans la pièce à côté

Je suis moi, vous êtes vous

Ce que j’étais pour vous, je le resterai toujours

Donnez-moi le prénom

que vous m’avez toujours donné

Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait

N’employez pas un ton différent

Ne prenez pas un ton solennel ou triste

Continuez à rire

de ce qui nous faisait rire ensemble

Priez, souriez, pensez à moi

Que mon prénom soit prononcé à la maison

Comme il l’a toujours été

Sans emphase d’aucune sorte,

sans trace d’ombre 

La vie signifie ce qu’elle a toujours été

Le fil n’est pas coupé