Un poème de Vespa : Dérision du sot sal..d sauteur

DERISION DU SOT SALAUD SAUTEUR
 
 
Il est un salaud sot
Qui bien sottement saute
Et moi je suis trop sotte
De verser tant de seaux
De larmes sottes… Sotte !
Il m’a marqué ce sot
Par ses si fous assauts
De son éternel sceau.
Il cherche encor, ce sot,
Qui se la joue perso
Et si sottement saute,
A sauter d’autres sottes
Qui le prennent pour un sot
Flattant son ego de sot
Egratignent son coeur sot
Le rendent encor plus sot…
Puis il revient vers moi, pauvre sotte
Amoureuse de l’ignoble sot,
Qui l’aide à digérer ses sottises
Mais ne sait-il pas ce pauvre sot
Que celle qui l’attend c’est moi,
Sa Terre Promise c’est moi…

© Vespa, 19 novembre 2006

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s