Un poème de Clementia : Statues de sel

Statues de sel
 
Le Basilic nous épie
D’un recoin d’ombre il nous guette
Puis brusquement il surgit
Et soudain sur nous il jette
Son vil regard lapidaire !
Car il veut nous statufier,
Nous empêcher d’apporter
La joie et l’animation
Dans le gris de nos cités.
Mais moi, je veux réagir
Face à toutes ses attaques.
Je ne me laisserai pas
Changer en statue de sel.
Le perfide Basilic
Ce monstre machiavélique
Serait tellement content
Que sa hargne ait triomphé.
Quand il trame contre moi
Je veux brandir un miroir
Bouclier qui lui renvoie
Ses méchantes idées noires.
Qu’ainsi il soit pétrifié
Et empêché à jamais
De tous nous décourager
Qu’il devienne une gargouille
Exposée aux moqueries
D’une foule libérée
De son pouvoir illusoire,
De sa mégalomanie
Et tous ses calculs tordus…
Le passé aussi m’épie
Et du fond de ma mémoire
Des idées viennent tenter
De m’écarter de ma voie :
Des souvenirs de douceurs,
De tendresse, de caresses,
D’amitiés vite oubliées
Se transforment en regrets…
Me reviennent des affronts,
Des insultes, du mépris,
Le rejet, les moqueries,
Me dégoûtant de la vie.
Mais si je veux feuilleter
Les pages de mon passé
Je me souviens d’une histoire
Aux mythiques temps bibliques :
C’était la femme de Lot,
Un seul regard en arrière
Et la voilà immobile,
Devenue statue de sel.
J’ai compris cette leçon :
Le passé ou les regrets
Et même les souvenirs
Pourraient m’immobiliser
Et m’empêcher de construire,
Ou retarderaient ma marche.
Comme je veux progresser
Il me faut vivre au présent
Sous aucune autre influence,
Sans écouter les méchants,
Rester égale à moi-même,
Assumer les conséquences
De tous mes choix, quels qu’ils soient.
En progressant au présent
Préparer un avenir
Qui s’offrira en son temps
Récompensant mes efforts.
 
05/05 –11/05 2006
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s