Un poème de Clementia : encore un instant

Encore un instant

  

Laisse-moi encore un instant
Croire que je peux être à toi
Et garde encore quelque temps
Tes douces mains posées sur moi
Même si nous laissons couler
Nos larmes trop longtemps cachées
Laisse-moi le temps d’un soupir
Croire que je n’ai pas rêvé
Laisse-moi encore espérer
Que tout pourrait recommencer
 

 

© Clementia

28 octobre 2006

Publicités

Une réflexion sur “Un poème de Clementia : encore un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s