De Guenièvre à Lancelot

De Guenièvre à Lancelot

Il m’est interdit de t’aimer avec mon corps
En raison d’un serment et de deux anneaux d’or
Mais je veux te dire que mon âme est à toi
Et dans une autre vie on se retrouvera
Partout, toujours, je sens ta protection sur moi
Et moi je pense à toi, je prie aussi pour toi
Dans tous mes rêves fous nous cheminons ensemble
Dans l’ardeur des combats c’est pour toi que je tremble
Toi mon preux chevalier, toi l’ami de mon roi
Je porte ma passion pour toi comme une croix
Je ne dois pas montrer ce que tu es pour moi
Et ne point révéler ce feu qui brûle en moi

Clementia

Publicités

Une réflexion sur “De Guenièvre à Lancelot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s