Aimer c’est…

 

Aimer, c’est voir en chaque homme, chaque femme, l’enfant qu’il était – le bébé qui ne demandait que tendresse et protection.

Aimer, c’est voir en l’être aimé sa force et sa maturité, c’est rester tout petit et accepter d’être sous sa protection.

Aimer, c’est vouloir que l’être aimé soit heureux, selon ce qui est bon pour lui et selon ses souhaits.

Aimer, c’est accepter de te remettre en question pour faire le bonheur de l’être aimé, même dans l’abnégation et le renoncement.

Aimer, c’est donner de ton temps, de tes forces, de tes heures de sommeil, pour celui qui a besoin de ta présence,de ta disponibilité, de ton écoute, de ton aide.

Aimer, c’est accepter la présence, la disponibilité, l’écoute et l’aide de celui qui te donne de son temps, de ses forces et de ses heures de sommeil.

Aimer, c’est savoir te taire et écouter plutôt que d’être un moulin à paroles, c’est essayer de comprendre ce que pense l’être aimé plutôt que d’imposer tes idées et ta compréhension.

Aimer, c’est savoir te confier, savoir ouvrir ton coeur et partager tes pensées avec l’être aimé.

Aimer, c’est savoir t’effacer plutôt que de vouloir la première place.

Aimer, c’est savoir accepter que l’être aimé te donne la première place, alors que tu aurais préféré rester discret et effacé.

Aimer, c’est veiller en silence à la sécurité de l’être aimé, plutôt que de t’imposer par la force et le bruit.

Aimer, c’est te sentir en sécurité sous le regard de l’être aimé.

Aimer, c’est être le complément et la différence de l’être aimé.

Aimer, c’est être le double et le complément de l’être aimé…

Clementia

07/03/2005

Publicités

4 réflexions sur “Aimer c’est…

  1. Unknown dit :

    Je te remercie pour ton appréciation sur Rimbaud, bien sur natif de Charleville -Méziéres.Ce n\’est pas fini, il faut que j\’installe des photos et continuer mon site. A+.

  2. esclarmonde dit :

    c très réussis t poèmes.moi aussi je voudrais savoir en faire des aussi beau.mais pour l\’instant j\’en suis encore loin.

  3. Florent dit :

    L’énigmeL’amour, si l’on s’en trouve digne,Dirige notre coeur perdu,Aimer, on découvre par des signes,Qu’on ne pense pas, qu’on ne rêve plus,Face à l’amour, nul homme ne pleure,Sauf sur l’épaule d’une femme aimée, On aime, par espoir, folie, peur,Pour trouver un chemin ailé,L’amour nous ouvre les Etoiles,Dans le ciel obscur du bonheur,Aimer laisse voir nos joues pâles,Le rouge se garde pour nos cœurs,L’amour n’est rien par les mots seuls,Seulement idée infinie,Aimer se heurte à plein d’écueils,Qu’on ne surmonte que par la vie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s