Puisse-t-il me rester encore assez de temps…

Regardant les ans qui sont déjà derrière
Je ne sais jusqu’à quand je serai encor là
Mais les jours passés ne me laissent pas fière
Je suis encor enfant mais on compte sur moi…

Ici-bas, il y aurait tant à apprendre,
Tant de gens à aimer, et tant à découvrir,
Tellement à faire, tant d’amour à rendre,
Pourtant nous savons tous que nous devrons partir.

Adulte, j’ai encor besoin de protection,
Pourtant j’ai tant de soucis sur mes épaules.
Terre grise et froide… j’ai besoin d’affection.
Ah ! vivre ici-bas est une dure école !

Les travaux que je remets sans cesse à demain,
Quand demain est passé, me restent les projets…
Et moi je reste assise, à croiser les mains,
En sachant que demain passera comme un jet.

La chair de ma chair que j’essaie de protéger,
Ces chers enfants sous ma responsabilité,
Ne le savent-ils pas, que je n’ai pas changé,
Que je n’ai pas trouvé toute la liberté ?

Sais-tu que même adulte on est encor enfant,
Et qu’on passe toute sa vie à apprendre,
Mais pour apprendre quoi, et pourquoi, et comment,
Et à quel idéal, et vers quel but tendre ?

Car ma vie je la passe à apprendre à vivre,
Et mon âme essaie de s’élever, de grandir,
Tournant sans arrêt les pages de mon livre…
Mais je sais que comme tous je devrai partir.

Puisse-t-il me rester encor assez de temps,
Pour servir, et aider, et pour vivre d’amour,
Pour apprendre la vie, son pourquoi, son comment,
Enfin me fondre en Dieu, à jamais, à toujours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s